le joueur d’échecs de Stefan Zweig

Stefan Zweig

Lire une nouvelle, c’est connaître le plaisir de voir une histoire commencer et se finir avant qu’on ait eu le temps de se lasser, le plaisir d’aller immédiatement à l’essentiel. Mais ces plaisirs sont souvent ternis, en ce qui me concerne, par un goût d’inachevé. Comme si on ne savait pas tout, comme si on n’avait pas été assez loin. C’est donc un type de lecture qui me laisse souvent frustrée. Mais ça, c’était avant Zweig.

De cet auteur, je ne connais pas encore grand-chose. J’ai lu Lettre d’une inconnue que je fais étudier à mes élèves de 4e, mais ça s’arrête là. Aussi quand deux bookstagrammeuses pétillantes, Florence de Floandbooks et Estelle Petite Lectrice, ont proposé de lancer des lectures communes autour de cet auteur, je me suis dit que c’était l’occasion d’avancer dans ma découverte de cette plume qui me touche. Ce week-end, nous avons donc découvert Le Joueur d’échecs.

lire la suite sur le site Livresque78 https://livresque78.com/2021/02/09/les-classiques-de-priscilla-le-joueur-dechecs-de-stefan-zweig/

2 réflexions au sujet de « le joueur d’échecs de Stefan Zweig »

    1. Merci Walter pour ce commentaire en rapport avec le Turc mécanique qui est un célèbre canular imaginé et construit au 18ème siècle par un certain Wolfgang von Kempelen, baron autrichien, ingénieur, inventeur et grand amateur d’échecs.
      Belle soirée
      Gérard

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s