jeu d’échecs: la notation algébrique

réédition

L’écriture échiquéenne est appelée la notation algébrique. Elle permet de noter le détail des parties demi coup après demi coup et de les reprendre ensuite pour les consulter notamment à des fins d’analyse, d’exemple à présenter ….

Les cases de l’échiquier sont identifiées à partir des lettres minuscules identifiant les colonnes de l’échiquier (lettres a à h en partant de la gauche) et à partir des chiffres 1 à 8 identifiant les rangées de l’échiquier (le mode d’identification est celui de la bataille navale). La première case dans le coin gauche des Blancs est la case a1 et les suivantes sur la droite les cases b1, c1, d1 ….

Les figures sont identifiées à partir de la première lettre de leur nom (en majuscules). Il n’y a pas d’identification pour le pion, une pièce non identifiée est donc nécessairement un pion.

Je reviendrai un peu plus tard sur la méthode de notation employée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s