Niklas Frank : mon père, ce criminel nazi

200410 Niklas Frank,nemecky spisovatel foto Petr Hornik

Sa rage ne s’est pas calmée. À 82 ans, Niklas Frank continue d’éprouver une véritable haine pour son père.

Il pousse cette détestation jusqu’à conserver dans son portefeuille une photo du cadavre de son géniteur. Un cliché pris quelques minutes après son exécution par pendaison, le 16 octobre 1946. « Tous les jours, je la regarde, pour être sûr qu’il est bien mort », confie-t-il aux personnes qu’il croise et qui peinent à imaginer que ce paisible retraité soit le fils d’Hans Frank, le dignitaire nazi, devenu gouverneur de Pologne d’octobre 1939 à janvier 1945. Et, à ce titre, responsable de l’extermination de millions d’hommes, de femmes et d’enfants juifs.

source Cluny63 https://wordpress.com/read/feeds/92556622/posts/3616758876

2 réflexions au sujet de « Niklas Frank : mon père, ce criminel nazi »

  1. Merci Christine pour ton commentaire. Je me range pleinement à ton avis concernant le témoignage formulé par Niklas Frank concernant les agissements monstrueux de son père alors qu’il était gouverneur de la Pologne.
    Celui qu’ on surnommait « le bourreau de la Pologne » a été condamné pour ses crimes à la peine de mort par pendaison lors du procès de Nuremberg de 1945/1946.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s