du côté de la macronie

Il a beau ne pas avoir encore officialisé sa candidature, qui ne fait guère de doute, Emmanuel Macron a déjà planifié son plan d’attaque pour l’élection présidentielle. Avec un leitmotiv : défendre son bilan face aux attaques de l’opposition. La gauche l’accuse d’avoir mené une politique en faveur des riches ? La droite d’avoir eu la main molle en matière de sécurité ? Pas question de les laisser pilonner son mandat sans rien dire. « Il faut remettre en perspective notre action », demandait le chef de l’Etat avec insistance à ses ministres, le 8 septembre, lors du séminaire gouvernemental, en découpant l’agenda en deux d’ici au scrutin d’avril 2022 : « Cent jours pour défendre le bilan, cent jours pour la séquence électorale. »

Le 12 juillet, lors d’une réception à l’Elysée, il avait déjà exhorté les parlementaires de la majorité à « aller sur le terrain, faire du porte-à-porte » pour « vendre » ses réalisations, qu’il estime pas assez reconnues par les Français. Un constat largement partagé au sommet de l’Etat. « On a fait plein de choses qui n’impriment pas dans l’opinion », se désole un conseiller de l’exécutif.

2 réflexions au sujet de « du côté de la macronie »

Répondre à christinenovalarue Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s