jeu d’échecs: l’abandon

Il est courtois d’abandonner en couchant son roi lorsque la domination de l’adversaire est évidente et que rien ne peut être fait pour relancer la partie.

Certains joueurs sur Internet préfèrent en pareille situation ne pas abandonner mais se débrancher ce qui, vous en conviendrez, est une manière d’agir peu élégante à éviter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s