irons-nous vers moins d’inégalités?

réédition

L’homme a cherché à exploiter l’homme dès lors qu’il a compris qu’il représentait un outil de production offrant une bonne rentabilité à l’instar de certains animaux comme, le bœuf, le cheval, l’éléphant ….

Puis il a réfléchi et a été capable de faire évoluer le concept. Il a, par exemple, imaginé, après les grandes découvertes maritimes des Ibériques, la traite négrière Atlantique connue également sous le nom de commerce triangulaire qui intervenait sur trois continents et représentait une des toutes premières formes de mondialisation ….

C’est une grave erreur que de considérer que l’abolition de l’esclavage intervenue au dix neuvième siècle a totalement éradiqué ces pratiques abusives. Il suffit pour s’en convaincre d’ouvrir les yeux et d’être un peu attentif à ce qui se passe autour de soi.

L’exploitation de l’homme par l’homme perdure et se présente à notre époque sous des formes et des appellations différentes. Cette exploitation abusive a pour corollaire les inégalités excessives, la pauvreté et la misère, la violence et la casse sociale.

Bien entendu, le coronavirus n’a fait qu’accentuer cette fâcheuse situation et il semble qu’on puisse craindre, qu’une fois la pandémie passée, la manifestation des mécontentements soit démultipliée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s