Borloo pointe du doigt la « ségrégation urbaine » en France

Jean-Louis Borloo, considéré comme le père de la rénovation urbaine, se montre très critique concernant le manque de moyens accordés aux quartiers pauvres dans un entretien mercredi à la revue Zadig. « Dans les quartiers, il y a quatre fois moins de moyens qu’ailleurs, rapporté au nombre d’habitants (?) La République fait beaucoup moins pour ces zones en apesanteur que pour les autres », s’insurge celui qui avait été chargé par Emmanuel Macron de lui remettre un vaste plan pour les banlieues, finalement en partie rejeté par le chef de l’État en mai 2018.

Dans l’entretien, Jean-Louis Borloo revient sur les propositions de son plan, notamment une « cour d’équité territoriale » visant à corriger des inégalités de dotations budgétaires, le soutien aux associations et aux emplois aidés, ou encore des « campus numériques » destinés aux jeunes des quartiers populaires. La jeunesse des quartiers « représente une forme d’avant-garde ! Mais on en fait l’inverse », selon lui. Et d’interroger : « Vous connaissez un pays qui peut se permettre d’avoir 150 000 jeunes en bas des immeubles, qui attendent ? C’est absurde ! Ces quartiers sont une chance ou un drame pour notre pays, il faut juste savoir ce qu’on veut. »

source Le Monde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s