l’intelligence

L’intelligence chez l’homme ou l’animal permet de comprendre, d’apprendre et de s’adapter à un environnement qui est, en permanence, en évolution. S’adapter où plus précisément chercher à s’adapter à son environnement car, comme chacun sait, cette adaptation est plus ou moins appropriée et plus ou moins couronnée de succès.

Les spécialistes de l’intelligence qui sont nombreux et multidisciplinaires ne parviennent pas à en donner une définition commune relativement complète faisant à peu près l’unanimité notamment en raison de sa complexité. C’est pourquoi, il existe plusieurs modes de calcul du QI humain (coefficient intellectuel).

L’usage de l’intelligence

Ce qui importe chez l’homme, c’est que l’intelligence soit productive, c’est à dire qu’elle soit bénéfique pour tout ou partie de l’espèce humaine.

Quelques exemples en vrac: l’intelligence a permis les progrès de la navigation hauturière et la « découverte » du Nouveau Monde, l’implantation de la canne à sucre sur divers continents, l’invention du vaccin contre la rage par Pasteur, l’invention du réfrigérateur, du congélateur et de la machine à laver ….

L’intelligence de l’homme politique ou de l’homme d’affaires ne manque pas d’intérêt et s’avère productive dès lors qu’elle n’est pas accompagnée d’une soif de pouvoir et d’une cupidité qui ne connaissent pas de limites. Dans le cas contraire, on peut considérer que l’intelligence est moins productive, voire de nature à se révéler carrément nuisible pour la collectivité concernée.

l’intelligence du cœur

Je crois qu’on peut considérer que l’intelligence est intéressante lorsqu’elle s’accompagne de l’intelligence du cœur. L’abbé Pierre et Coluche à qui nous devons des avancées sociales significatives sont les deux premiers exemples qui me viennent à l’esprit.

la détection de l’intelligence

Je regrette qu’il n’y ait pas de tests de QI systématiques dans les écoles dans le but de favoriser les orientations scolaires et de pouvoir tirer le meilleur parti des jeunes surdoués qui nécessitent une prise en charge spécifique adaptée à leur potentiel. La dynamique d’un pays passe par là.

2 réflexions au sujet de « l’intelligence »

  1. Bon jour,
    J’ai passé il y a déjà un temps certain un fameux test QI par cette obligation qui est parfois sur notre chemin de vie… résultat j’ai un QI de 72 … ce qui ne m’empêche pas d’avancer dans ma modeste vie … et par ailleurs sur le nombre de surdoués.ées dans le monde je me demande pourquoi ils ne sont pas les super-héros pour nous sauver entre le climat et autres mauvais sorts … 🙂
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Max-Louis et merci pour ton commentaire.
      Ta remarque concernant l’apport des surdoués rejoint mes observations. Tout dépend de l’usage qui est fait de l’intelligence supérieure dont ils disposent. Elle n’est pas toujours intéressante pour la société ce qui est malheureusement le cas concernant le changement climatique que nous subissons.
      Gérard

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s