sans vergogne

Je n’attendais rien de l’allocution télévisée du président Macron ce lundi 16 août sur la situation en Afghanistan. Il n’a d’ailleurs rien annoncé sinon la fermeture de nos frontières aux futurs réfugiés avec des mots creux et des formules insipides : « L’Europe ne peut pas à elle seule assumer les conséquences de la situation actuelle. Nous devons anticiper et nous protéger contre des flux migratoires irréguliers importants qui mettraient en danger ceux qui les empruntent, et nourriraient les trafics de toute nature. » Le président a évoqué « une initiative pour construire sans attendre une réponse robuste, coordonnée » pour lutter contre les flux irréguliers de migrants ainsi qu’une coopération avec les pays de transit et d’accueil comme le Pakistan, la Turquie ou l’Iran.

Tout au plus la France va-t-elle rapatrier les Afghans (un peu plus d’un millier) qui l’ont aidé durant la période où l’armée était engagée dans le pays, entre 2001 et 2013 (alors qu’on refusait à beaucoup ce droit ces derniers mois encore). A cela s’ajoute que, depuis le 8 juillet, les expulsions d’Afghans déboutés du droit d’asile ont été suspendues. Cela concerne une trentaine de personnes par an. Voilà encore du courage politique… J’ai honte de ce pays et d’être représenté par cet homme.

source Monsieur Auger – blog histoire géo sur WordPress

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s