jeu d’échecs: la pièce adverse prenable piégeuse

Une technique assez courante consiste à laisser sans protection une pièce de son camp (pion ou figure) en laissant supposer qu’il s’agit d’une erreur de sa part alors qu’il ne s’agit pas d’une erreur mais d’un piège.

C’est pourquoi il importe de se méfier et de ne pas se précipiter pour prendre la pièce « offerte » lorsqu’on se trouve en pareille situation.

Le piège qui a été tendu permet soit de gagner du matériel plus intéressant que le matériel sacrifié en échange ou bien de mater.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s