Loi climat : « C’est une mascarade, du greenwashing », dénonce Delphine Batho

La semaine dernière, le Parlement a voté le projet de loi climat controversé et édifié en collaboration avec la Convention citoyenne. Selon plusieurs membres de cette concertation populaire, le gouvernement l’aurait totalement « vidée de sa substance ». C’est également l’avis de Delphine Batho. La députée Génération écologie des Deux-Sèvres et candidate à la primaire des écologistes pour la présidentielle de 2022 était l’invitée d’Europe Matin lundi.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

« C’est une mascarade, un loi de greenwashing », dénonce Delphine Batho au micro d’Europe 1. Pour elle, « ce texte ne tient pas compte des 149 propositions de la Convention citoyenne pour le climat ». « Il s’est assis sur l’avis du Haut Conseil sur le climat qui est, quand même, l’instance de référence. Cette loi n’est pas du tout dans l’urgence d’agir », poursuit la députée Génération écologie.

« Le climat est en train de se déglinguer »

Même le délit d’écocide, proposé par la Convention citoyenne et repris dans la loi n’est pas la hauteur, selon elle. « Ce terme a été totalement vidé de son contenu », avance Delphine Batho. Elle explique que la Convention citoyenne proposait la création d’un crime dans le code pénal pour certains actes contre l’environnement, ce qui n’a pas été respecté. « Sur toutes les mesures concrètes qui facilitent la vie quotidienne sur les travaux d’efficacité énergétique, sur l’accès pour toutes et tous, parce que c’est une question de justice sociale, à la mobilité propre, le texte n’est pas du tout dans les clous des propositions de la convention citoyenne », s’alarme-t-elle.

>> Retrouvez l’interview politique tous les matins à 8h15 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

La députée et candidate à la primaire des écologistes pour la présidentielle de 2022 le martèle : le réchauffement climatique est déjà là. Il faut donc agir dès maintenant. « On le voit avec le dôme de chaleur au Canada, avec les inondations en Allemagne », explique-t-elle. Avant d’ajouter : « le climat est en train de se déglinguer ». « Lutter contre le changement climatique et se protéger de ses impacts, c’est maintenant une question de sécurité », conclut Delphine Batho.

source Europe 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s