Le Pr Gilbert Deray cinglant avec les anti-vaccins : « L’abondance et le confort abrègent les mémoires »

Sur Twitter, ce lundi 19 juillet, le professeur Gilbert Deray a rappelé aux internautes anti-vaccin que la vaccination obligatoire a permis d’éradiquer de nombreuses maladies lors du 20e siècle.

Favorable à la vaccination, afin de mettre fin au plus vite à la crise sanitaire liée au Covid-19, le professeur Gilbert Deray a posté, ce lundi 19 juillet sur son compte Twitter, une petite piqûre de rappel. Il a donc retracé les différentes anciennes grandes maladies et autres infections ayant touché les êtres humains au fil des années. Une façon de rappeler que « l’obligation vaccinale » permet que « des millions de vies«  soient « sauvées ».

Pour illustrer ses propos, le médecin, travaillant au sein de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, a rappelé qu’en 1902, le vaccin a permis d’éradiquer la variole. En 1938, c’est la diphtérie qui a été combattue grâce à la vaccination. En 1940, il était question du tétanos et en 1964, c’est la poliomyélite qui a pu être maîtrisée, à la suite de la création du fameux produit permettant la fin de sa propagation. « L’abondance et le confort abrègent la mémoire », a lancé Gilbert Deray, cinglant, en évoquant à demi-mot les anti-vaccins qui refusent de recevoir leurs doses et ainsi permettre une immunité collective contre le coronavirus.

source Microsoft actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s