Allocution présidentielle : Macron continue d’asphyxier la droite

Pousser, encore et toujours. Dans son entreprise de dynamitage de la droite, l’allocution solennelle du 12 juillet marque clairement une nouvelle étape. Par les thèmes, d’abord. Le président a voulu montrer qu’il reprenait le chemin des réformes, malgré la menace sanitaire. « En France on doit toujours mieux gagner sa vie en travaillant qu’en restant chez soi », a-t-il tonné. Avant d’annoncer la remise en orbite de la réforme de l’assurance chômage, le 1er octobre. Une sorte de haro sur l’assistanat… « La priorité de cette sortie de crise » reste le « travail et le mérite », a poursuivi le président.

« Cette notion de travail qui doit rapporter plus que les prestations sociales, ce sont des choses auxquelles on adhère », a reconnu le maire LR de Reims Arnaud Robinet sur Europe 1. Et d’ajouter : « Il faut être objectif, j’ai entendu un président de centre droit ». Le chef de l’État a aussi prôné un âge de départ « plus tardif » à la retraite et la suppression des régimes spéciaux, même si le calendrier de ce chantier sensible est de facto reporté à l’après-présidentielle. Parallèlement, le président a dit et redit son opposition à toute hausse d’impôts.

cliquer ici pour lire la suite de l’article

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s