à propos de l’abstentionnisme électoral

La confiance dans les partis politiques et les hommes politiques est de plus en plus relative pour différentes raisons et en particulier, il me semble, pour la non respect des promesses formulées lors des campagnes électorales.

Droite et gauche « se refilent » le pouvoir dans ce qui s’apparente assez souvent à une concurrence qui n’en est pas vraiment une. On vote en France très fréquemment pour l’opposition (c’est à dire « à gauche » ou « à droite ») plus par rejet d’un pouvoir en place qui a déçu que par adhésion à l’opposition vers laquelle on se tourne. Au bout d’un moment ce va-et-vient gauche/droite finit par lasser ….

Dans ces conditions, il n’est pas surprenant que beaucoup de Français s’abstiennent d’aller voter ou fassent le choix de voter blanc.

Les politiques seraient inspirés d’en tirer les conclusions.

lien: article de Maxime Tandonnet

4 réflexions au sujet de « à propos de l’abstentionnisme électoral »

  1. D’une certaine manière cet abstentionnisme renvoie au processus d’indifférenciation décrit par l’anthropologue René Girard (1923 – 2015) notamment dans Achever Clausewitz (Flammarion, 2011). Il analyse ce phénomène dans les relations de commerce et dans la guerre. Cette indifférenciation se présenterait comme le résultat d’une logique de réciprocité: les oppositions s’amenuisent et finalement on ne perçoit plus de différences entre deux camps. Cette indifférence provoque une « montée aux extrêmes ».
    L' »offre politique » suscite cette forme d’indifférence. Excepté la couleur des tracts et quelques éléments de langage destinés aux « clients » habituels, difficile à dire qui fera plus vert ou plus social que ses concurrents!!
    Gageons que la logique observée par René Girard ne se réalise pas…

    Prenons la hauteur à laquelle nous invite Voltaire dans l’exergue…tout en gardant un œil vigilant sur les préoccupations mondaines. L’air de rien!!

    Aimé par 1 personne

  2. Il existe des différences importantes entre les propositions de droite et de gauche dans beaucoup de domaines.
    L’indifférenciation qui consiste à tout comprendre de la même manière existe certainement mais s’avère probablement essentiellement due à un manque de lisibilité des programmes politiques.
    Je demeure convaincu que c’est, en grande partie, la déception générée par les politiques menées qui est à l’origine de l’abstention.
    Gérard

    J'aime

  3. A mon humble avis, les critères de gauche et de droite deviennent obsolètes. De fait, plus l’abstention est importante, plus l’extrême droite se renforce. Pourquoi ? Peut-être parce que ses électeurs sont plus résolus à faire basculer le système démocratique sans même en comprendre la vocation républicaine. Connaissent-ils le programme ? Non, ils se contentent de regarder la tête d’affiche. La peste brune se cache dans l’urne!

    J'aime

  4. Bonsoir,
    Je crois que les Français, dans leur grande majorité, attendent des partis politiques des programmes clairs et équilibrés, c’est à dire « au centre » et qui prennent en compte l’économie, la justice sociale, les obligations environnementales etc.
    Je crois que les Français sont déçus des politiques qui ont été menées au cours des dernières décennies et que beaucoup d’entre eux se sentent trahis.
    Sont-ils pour autant prêts à faire appel aux partis positionnés aux extrémités de l’échiquier politique?
    Gérard

    J'aime

Répondre à Xavier Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s