le droit au logement est un droit fondamental

Les expulsions locatives reprennent ce lundi 31 mai, après un délai de deux mois. 30 000 locataires sont menacés, selon les associations.

Au plus fort de la crise, les associations avaient obtenu du gouvernement un allongement de la trêve hivernale, qui aurait dû prendre fin le 31 mars. Mais ce répit arrive à échéance ce lundi 31 mai, et les expulsions locatives pourront reprendre dès mardi. Le monde associatif s’en inquiète.

Selon l’association Droit au logement (Dal) et la fondation Abbé Pierre, 30 000 ménages seraient menacés d’expulsion, soit plus de 60 000 personnes. C’est deux fois plus qu’avant la pandémie. Dimanche, des manifestations se sont tenues dans différentes villes de France, notamment à Paris, Nantes et Lyon, pour réclamer un droit au logement.

On est en droit d’attendre des mesures fortes dans ce domaine.

source Le Huffpost

3 réflexions au sujet de « le droit au logement est un droit fondamental »

  1. Pour ma part, je considère qu’on doit chercher à mettre en place le « NIVIMI », le niveau de vie minimum lequel comprend notamment un travail pour toute personne en capacité de travailler et un toit.
    Belle journée
    Gérard

    Aimé par 1 personne

  2. L’expression « spéculation immobilière » serait-elle le coeur du problème ?
    Dans les campagnes cela signifie que chacun qui a 4 sous achète une grange en ruines (ou quelques maisons dans le même état), profite d’une subvention pour la convertir en habitation (classée E en terme d’isolation thermique) et la loue un bon prix parce qu’il y a mis un double vitrage sur des huisseries approximatives et qu’il y a un carré de gravats, détritus divers et de terre de remblai qui fera office de jardin, mais ne termine jamais les travaux et n’effectue pas le minimum d’entretien même quand un vice de (re)construction met en péril la vie de son locataire… le but du jeu c’était uniquement de s’assurer un revenu pour ses vieux jours ! Si on a pu en retaper une, les autres sont en l’état, et le village se meurt…

    Aimé par 1 personne

  3. Depuis plusieurs décennies des grandes villes comme Paris et sa couronne connaissent une densification galopante alors que beaucoup de villages se dépeuplent.
    Cela ne va pas sans poser de très sérieux problèmes ….

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s