« S’attaquer au breton, c’est s’en prendre à la Bretagne » : élus et militants se mobilisent pour défendre les langues régionales

Après la censure de la loi Molac par le Conseil constitutionnel, qui avait été saisi par des parlementaires encouragés par Jean-Michel Blanquer, des dizaines de manifestations sont prévues samedi en Bretagne, mais aussi à Bastia, à Bayonne ou encore à Pau.

Ça devait être un rassemblement bon enfant pour fêter la fin de la Redadeg, cette course de relais qui traverse la Bretagne pour défendre la langue bretonne. Finalement, les organisateurs préparent, samedi 29 mai après-midi, à Guingamp (Côtes-d’Armor), le défilé d’un cortège de plusieurs milliers de manifestants. « Nous sommes en colère et écœurés. Nous dépensons notre temps et énergie à bricoler pour la survie du breton tandis que certains, à Paris, font tout pour achever notre langue », s’agace Fulup Kere, coprésident de la Redadeg.

Comme à Pau, Bayonne, Perpignan, Bastia et dans des dizaines de villes, le rassemblement breton dénoncera la « défiance jacobine » envers la loi sur la préservation et la promotion des langues régionales. Ce texte porté par le député morbihannais Paul Molac (ex-La République en marche, Libertés et Territoires) a été retoqué par le Conseil constitutionnel, vendredi 21 mai. L’institution a déclaré deux pans majeurs de la loi inconstitutionnels : l’enseignement immersif et l’usage des signes diacritiques comme le tilde (dans le prénom Fañch par exemple) dans les actes de l’état civil.

Lire aussi  Saisi par la majorité, le Conseil constitutionnel censure une partie de la proposition de loi sur les langues régionales

source Le Monde (suite réservée aux abonnés)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s