le drame de Guernica

Le 26 avril 1937, la légion Condor allemande bombarde pendant près de deux heures la petite ville basque. Avec ce bombardement, l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste affirment leur soutien à Franco contre les républicains. La ville est en ruine, les corps s’amoncellent dans les rues, laissant un paysage d’horreur. Guernica devient l’image des atrocités de la Guerre Civile espagnole.

Picasso prend connaissance de cet événement par les journaux. Il verra les photographies des bombardements et choisira de peindre en noir et blanc, de telle sorte à rappeler les photographies de l’horreur.

Picasso a dit:

« Non la peinture n’est pas faite pour décorer les appartements. C’est une arme offensive et défensive contre nos ennemis. »

7 réflexions au sujet de « le drame de Guernica »

    1. Lors de la tragédie de Guernica les communistes soutenaient les républicains espagnols. A Paris Picasso était entouré d’amis artistes encartés au PCF. Picasso a rejoint le PCF en 1944.
      Belle soirée
      Gérard

      Aimé par 1 personne

  1. Bonsoir Marie-Anne,
    Il ne s’agit pas de collages. Picasso a été profondément choqué par les photos des ruines de Guernica vues dans les journaux de l’époque d’où la présence de textes imprimés par endroits dans son tableau.
    Belle soirée
    Gérard

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s