le casse du siècle: « l’Opération meubles »

Hiver 1943. Au cœur même de Paris, dans les 10e, 13e et 15e arrondissements, les nazis ont créé des annexes du camp de Drancy : Lévitant, Austerlitz et Bassano.

Dans ces trois camps d’enfermement, 800 internés dit « demi-juifs » sont forcés à faire le tri quotidien des objets volés aux familles juives de Paris, déportées dans les camps de la mort.

Des spoliations baptisées cyniquement par les nazis « Opération meuble ». A Paris, 40 000 appartements sont dépouillés du sol au plafond, de leurs petites cuillères, verroterie, assiettes, lingerie, jouets et même ampoules. Trié, nettoyé et expédié en Allemagne, ce butin était destiné aux familles du Reich frappées par les bombardements alliés.

sur la 5 le dimanche 23 mai à 22h35

liens:

l’Opération meuble sur Cluny histoirel’Opération meuble à Paris sur Akadem

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s