la fin tragique de Zola

L’âge du papier

Emile Zola est mort à Paris par asphyxie à l’âge de soixante deux ans dans la nuit du 28 au 29 septembre 1902. Il meurt suite à une intoxication par inhalation de gaz toxiques consécutive vraisemblablement à l’obstruction volontaire de la cheminée par un antidreyfusard.

Ses obsèques seront grandioses et ses restes seront transférés au Panthéon le 4 juin 1908.

Lors de son éloge funèbre du 5 octobre 1902 Anatole France, qui fut un des plus grands écrivains de la Troisième République, précisera: « Envions-le : il a honoré sa patrie et le monde par une œuvre immense et par un grand acte. Envions-le, sa destinée et son cœur lui firent le sort le plus grand : il fut un moment de la conscience humaine. »

liens: Emile Zola sur WikipédiaEmile Zola dans l’affaire Dreyfus sur Wikipédia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s