En bastion ouvrier, Mélenchon lance sa dernière baston contre l’extrême droite

Le député des Bouches-du-Rhône et candidat à la présidentielle organisait ce dimanche un meeting à Aubin (Aveyron). Loin du second tour dans les sondages, l’insoumis esseulé souhaite récupérer un électorat ouvrier de plus en plus sensible aux idées du Rassemblement national.

Jean-Luc Mélenchon est en campagne présidentielle depuis le soir du premier tour de la précédente. Un quinquennat entier à monter sur la barricade de l’Assemblée nationale pour faire tomber Jupiter et sa majorité. Des tonnes de coups donnés et reçus. Le député des Bouches-du-Rhône dit souvent que sa candidature ne tombe pas du ciel. L’hésitation a été grande, tente-t-il de nous vendre. On fait mine d’y croire. L’insoumis a officialisé ses ambitions présidentielles cet hiver. Dimanche, à Aubin, dans l’Aveyron, un lieu qui garde en mémoire les luttes des mineurs, il a tenu son premier meeting en plein air. Il a très vite fait le lien entre le passé et sa présence sous la pluie : «Je débute toujours mes campagnes en milieu ouvrier.» L’insoumis se voit comme le candidat de «l’intérêt général».

source Libération

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s