Israël-Palestine : nouveaux bombardements sur Gaza

Selon les secouristes palestiniens, un des bombardements a tué huit femmes et deux enfants, membres de la même famille. Depuis le début de ce cycle de violences, au moins 126 Palestiniens sont morts à Gaza, selon les autorités palestiniennes. En Israël, 9 personnes sont mortes suite à des tirs de roquettes.

Six jours après le début des affrontements entre Israël et le mouvement islamiste du Hamas, l’armée israélienne a déclaré, très tôt samedi 15 mai, qu’elle avait procédé à de nouveaux bombardements sur Gaza. Des frappes ont visé un « bureau d’opération » du Hamas près du centre de la ville de Gaza, avec des bombardements supplémentaires nocturnes visant ce que l’armée a appelé des « sites de lancement souterrains » de roquettes, ont affirmé les forces militaires israéliennes. L’armée a également frappé « un site de renseignement militaire », a-t-elle aussi déclaré sur Twitter, ainsi que des « sites de lancement de fusées sol-surface » et « deux escouades terroristes ». Des secouristes palestiniens ont annoncé samedi à l’AFP qu’un des bombardements de la nuit avait tué huit femmes et deux enfants, membres de la même famille, dans l’ouest de la bande de Gaza.

Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a déclaré, vendredi, que les raids sur la bande de Gaza n’allaient pas prendre fin prochainement. « J’ai dit que nous infligerions de sérieux revers au Hamas et à d’autres groupes terroristes (…). Ils payent et continueront de payer chèrement. Ce n’est pas encore fini », a déclaré M. Nétanyahou après une réunion au ministère de la défense, d’après un communiqué.

Depuis le début de ce nouveau cycle de violences, lundi, 126 personnes sont mortes à Gaza, parmi lesquelles au moins 31 enfants, et près de 950 personnes ont été blessées, selon le dernier bilan autorités palestiniennes vendredi soir. En Israël, où le bouclier antimissiles Dôme de fer a intercepté environ 90 % des quelque 2 000 roquettes tirées cette semaine depuis Gaza, le bilan s’établissait, samedi, à neuf morts et plus de 560 blessés.

Lire l’analyse : A Gaza, « des événements plus sévères que la guerre de 2014 »

source Le Monde

Une réflexion au sujet de « Israël-Palestine : nouveaux bombardements sur Gaza »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s