une bulle légère

Léo est allongé dans l’herbe du jardin et hume l’odeur délicate de la mousse qui s’en dégage. Une bulle légère virevolte dans le ciel et capte son regard.

S’agit il d’une bulle de champagne ivre de liberté, d’une bulle de savon qui s’emploie à écrire dans l’air ou bien d’une bulle sortie tout droit de son imagination ?

Les parents de Léo ont renoncé à son envoi à l’école et l’ont contraint à demeurer à la maison pour des questions de sécurité liées au Covid. Se faire coincer à l’intérieur de la maison quand on a cinq ans n’est guère plaisant.

Cette bulle qui a pris son envol et qui est libre d’aller et venir où bon lui semble n’a pas besoin d’armure pour se protéger, de faire appel à qui que ce soit pour la linger et de craindre les aiguilles, car bientôt elle finira par s’éclater.

Léo est songeur car il rêve au jour prochain où il ira s’éclater à son tour. Pour lui ce sera avec ses copains.

Gérard avec l’aimable collaboration de son épouse

……….

Les Plumes chez Emilie : le thème « bulle », 15 mots étaient à placer : savon, champagne, ivre, écrire, éclater, intérieur, envol, linger, léger, sécurité, coincer, mousse, air, aiguille, armure.

12 réflexions au sujet de « une bulle légère »

  1. Mais que voilà un texte pas mal du tout ! C’est amené , si bien qu’on ne sent pas l’imposition des mots ( c’est mieux que celle des impôts hein ?)
    Et puis un texte à deux mains complices, j’aime beaucoup !
    Je vous invite à écrire pour mon atelier si le cœur vous en dit
    c’est ici http://ghislaine53.eklablog.com/
    Mais mes textes c’est par là
    http://ghyzou.eklablog.com/
    Il me plait bien votre petit journal, je m’abonne tiens !! au blog( pas aux commentaires)
    Ghislaine du 06 !

    Aimé par 1 personne

  2. un vrai SAVON je me suis fait passer
    IVRE au volant je me suis fait COINCER
    la MOUSSE de CHAMPAGNE j’ai abusée
    et un LÉGER scandale ça a fait ÉCLATER
    j’étais un agent de SÉCURITÉ privé
    et par ma firme je me fais LINGER
    parfois une ARMURE je dois porter
    là ma carrière prenait son ENVOL
    et moi j’avais tout foutu en l’AIR
    des excuses j’ai dû ÉCRIRE et faire
    à l’INTÉRIEUR j’avais une envie folle
    d’avec une AIGUILLE vite me piquer
    et de ce cauchemar me réveiller
    car j’ai peur de me faire renvoyer
    #poeme

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s