De « fausse bonne idée » à « favorable » : comment l’exécutif s’est rallié à la levée des brevets sur les vaccins

Dans le sillage de Joe Biden, Emmanuel Macron s’est dit jeudi 6 mai « tout à fait favorable à ce que la propriété intellectuelle soit levée » sur les vaccins anti-Covid. Une décision qui tranche avec ses prises de position antérieures. De fait, il s’était plusieurs fois montré réticent à la levée des brevets, lui préférant les dons aux pays démunis, notamment via le programme Covax. « Le sujet, nous le savons aujourd’hui, n’est pas celui-là. C’est celui du transfert de technologie, de la mobilisation des capacités de production », avait-il ainsi déclaré le 23 avril.

En visite ce matin dans le premier grand vaccinodrome parisien, le chef de l’Etat a précisé : « Oui nous devons évidemment faire de ce vaccin un bien public mondial ». Mais il a souligné d’emblée que la priorité à court terme était « le don de doses » et « de produire en partenariat avec les pays les plus pauvres »« Ce que j’ai dit simplement (auparavant, NDLR), c’est qu’aujourd’hui, vous avez un goulot d’étranglement, ce qui rend difficile l’accès au vaccin », a-t-il expliqué.

source Le Nouvel Obs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s