Une fusée chinoise s’apprête à faire un retour incontrôlé sur Terre

La fusée chinoise Longue-Marche 5B à son décollage sur le site de lancement de Wenchang, le 29 avril 2021.

Le Pentagone suit de près le parcours imprévisible de la fusée Longue-Marche 5B, lancée il y a une semaine. La probabilité est grande qu’elle s’abîme en mer, la surface de la Terre étant composée à 70 % d’eau.

Le Pentagone a fait savoir, mercredi 5 mai, suivre à la trace la fusée chinoise qui doit effectuer ce week-end une rentrée incontrôlée dans l’atmosphère, avec le risque de s’écraser dans une zone habitée. Le ministre américain de la défense, Lloyd Austin, « est informé, et il sait que le Commandement pour l’espace suit à la trace, littéralement, ce débris de fusée », a déclaré le porte-parole du Pentagone, John Kirby.

La Chine a lancé, jeudi, le premier des trois éléments de sa station spatiale, la « CSS », qui a été propulsé par une fusée Longue-Marche 5B. C’est le corps de cette fusée qui doit atterrir dans les prochains jours, et personne ne sait où. « C’est quasiment le corps de la fusée, si j’ai bien compris. Il est presque intact », a-t-il ajouté, précisant que la rentrée dans l’atmosphère est prévue « autour de samedi ».

source Le Monde

3 réflexions au sujet de « Une fusée chinoise s’apprête à faire un retour incontrôlé sur Terre »

  1. « On » ne sait pas où elle va tomber mais « on » sait où elle ne va pas tomber. Elle ne va pas tomber sur la France métropolitaine. En revanche, la Corse, l’Italie, l’Espagne sont menacées. Le fait que la retombée d’un lanceur Longue Marche 5B soit incontrôlée n’est ni inconnu ni une première. Cela est déjà arrivé il y a juste un an. Le lanceur est conçu comme cela ! Comme c’est un étage de fusée, il est probable que les réservoirs brûlent pendant la ré-entrée. En revanche, les moteurs et les structures massives – il y en a – toucheront le sol. Chaque fois qu’une Longue Marche 5B prendra la route de l’espace, les pays en dessous d’une latitude de 42° pourront s’attendre à en recevoir un morceau. La Terre est constituée à 71% d’océans, et encore plus même entre les deux parallèles à 41°. Mais à multiplier les lancements, la probabilité se rapproche que le « morceau » tombe sur terre.
    Merci, Gérard, et une belle journée à vous.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s