L’Assemblée nationale retoque l’idée d’un «RSA jeunes» au profit d’aides ciblées

L’Assemblée nationale a rejeté jeudi 6 mai l’idée d’un «RSA jeunes» défendue par la gauche pour répondre aux conséquences de la crise sanitaire et économique du Covid-19 sur la jeunesse, la majorité et la droite soutenant des dispositifs «sur mesure», jugés plus efficaces.

À LIRE AUSSI :La garantie jeunes universelle, la parade de Borne au RSA jeunes

Une proposition de loi ouvrant le revenu de solidarité active à partir de 18 ans, au lieu de 25, de François Ruffin, député LFI, soutenue par les socialistes, les communistes et le petit groupe Libertés et territoires, a été retoquée en séance plénière après l’avoir déjà été en commission des Affaires sociales. Tous les orateurs ont reconnu les difficultés des jeunes face à la crise, illustrées notamment par leur présence nombreuse dans les files d’attente des banques alimentaires. Mais deux visions se sont affrontées, entre l’octroi d’une allocation généralisée au travers de l’ouverture du RSA à partir de 18 ans, et des aides plus ciblées assorties d’un accompagnement renforcé vers la formation et l’emploi.

source Le Figaro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s