qu’en pensez-vous?

Le lendemain de la première élection de François Mitterrand à la présidence de la République cette jeune femme, que j’appellerai Berthe, était arrivée à la banque dans le quartier de l’Opéra la mine ravagée. On aurait pu croire qu’elle avait copieusement arrosé l’évènement tout au long de la nuit avec des potes qui ont le gosier en pente.

Pas du tout. Elle avait passé toute la nuit à pleurer et à se lamenter avec sa mère dans son petit deux pièces parisien en location où les deux femmes vivaient très modestement.

Entre deux suffoquements ses collègues de bureau avaient fini par comprendre qu’elle et sa mère étaient paniquées à l’idée que les socialistes allaient tout leur prendre; à elles qui n’avaient rien.

Cette malheureuse n’avait pas inventé le fil à couper le beurre et il fallut une montagne d’explications et bien plus de deux mois avant qu’elle commence à réaliser que sa vie resterait inchangée.

Cette histoire est authentique car elle m’a été narrée par mon épouse qui partageait alors le bureau de celle que j’ai prénommée Berthe dans mon récit.

Je crois pouvoir dire sans m’avancer le moins du monde que beaucoup de Français méconnaissent totalement la politique et qu’ils seraient prêts à réagir demain comme Berthe en semblable situation ….

2 réflexions au sujet de « qu’en pensez-vous? »

  1. On peut effectivement comprendre que le socialisme fasse peur. Le principe de redistribution, en gros prendre à ceux qui ont trop pour donner à ceux qui ont trop peu, est souvent perçu par les plus aisés comme une spoliation, et présenté comme telle. Les campagnes électorales faisant rarement dans la dentelle idéologique, le cocktail propagande simpliste – instruction minimale peut être dévastateur. Si on y ajoute les craintes liées à une époque d’incertitude économique, sociale et sanitaire, on peut craindre le pire.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour votre commentaire.
      Que les riches cherchent à le demeurer et à continuer à s’enrichir davantage n’est pas quelque chose de bien nouveau.
      Ce qui est gênant c’est que les riches soient de plus en plus riches et que le reste de la population fasse les frais de la progression de cet enrichissement (je vais rechercher les chiffres qui sont régulièrement publiés à ce sujet et en faire état dans mon site).
      Que le socialisme à la française puisse effrayer ceux et celles qui n’ont pas de biens et qui disposent de revenus modestes est assez aberrant et de nature à étonner.
      Vous avez parfaitement raison, il faut prendre en compte que nous traversons présentement une période très particulière et inédite génératrice d’incertitudes et de toutes sortes de craintes.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s