L’encombrante commémoration de Napoléon

Il a rétabli l’esclavage, guerroyé sans fin… Bonaparte reste pourtant l’idole d’un certain roman national. A la différence de ses prédécesseurs, qui s’en sont tenus à l’écart, Emmanuel Macron devrait célébrer l’Empereur. Retour sur une polémique vieille de deux siècles.

Napoléon, c’est Chateaubriand qui en parle le mieux… Emmanuel Macron relira-t-il les « Mémoires d’outre-tombe » avant d’évoquer l’une des figures les plus célèbres, mais aussi les plus contestées de l’histoire de France, dont on célèbre le bicentenaire du décès le 5 mai ? Et d’abord, faut-il commémorer ou non Napoléon ? Le président a tranché. « Evidemment qu’il y aura une commémoration, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Commémorer c’est avoir les yeux grands ouverts sur notre Histoire et la regarder en face […], y compris sur des choix qui apparaissent aujourd’hui contestables. »

« Napoléon, c’est le rôle de ma vie » : plongée dans le monde parallèle des fans de l’empereur

La date du 5 mai cogne en effet avec celle du 10 mai, anniversaire de la loi Taubira inscrivant l’esclavage comme crime contre l’humanité, esclavage que Napoléon a rétabli en 1802. « Encore une fois, le président montre sa faculté d’ubiquité, qui chez lui touche à la schizophrénie », ironise le député Aurélien Taché qui, fâché de la « droitisation du parti », a quitté LREM.

source Le Nouvel Obs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s