1-er Mai : une enquête ouverte sur les violences contre le cortège de la CGT à Paris

Les véhicules du syndicat ont été caillassés et des militants agressés par des personnes masquées à la fin de la manifestation parisienne pour la Fête internationale des travailleurs.

« C’est scandaleux que nos camions et nos militants aient été caillassés », a réagi Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, interrogé samedi soir sur LCI« Le problème, d’abord, c’est la sécurisation de la manifestation puisque les camions ont été empêchés de dégager la place de la Nation », a-t-il déclaré. « Il y a eu des erreurs graves dans la gestion de cette manifestation », a dénoncé le responsable syndical.

Maryline Poulain, membre de la direction élargie de la CGT, a fait part de sa « colère immense »« Soutien à mes camarades de lutte. Nous ne nous laisserons pas intimider par des décérébrés qui nourrissent la division et servent les intérêts du capital », a-t-elle tweeté samedi soir.

Le numéro un de la CFDT, Laurent Berger, a lui aussi exprimé sa « solidarité » et jugé « indigne de s’attaquer à une organisation syndicale et à ses militants »sur Twitter.

Cliquer ici pour lire la suite de l’article du Monde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s