Vaccins. Levée des brevets : l’Europe aux abonnés absents

Afficher l’image source

Les États-Unis restent encore dans l’ambiguïté mais n’écartent plus totalement l’idée de soutenir la dérogation provisoire réclamée par l’Inde et l’Afrique du Sud à l’Organisation mondiale du commerce. Pour Bruxelles, il est urgent d’attendre.

Quand la Commission européenne va-t-elle s’apercevoir qu’elle risque de finir bien seule dans la tranchée creusée par Big Pharma pour défendre ses privilèges et ses monopoles ? Vendredi, la dérogation temporaire au régime des brevets sur les vaccins et les traitements anti-Covid-19, proposée par l’Afrique du Sud, l’Inde et la centaine de pays qui les soutiennent, revient sur la table à l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Rien n’est encore écrit, mais, dans le camp des opposants à cette idée, la débandade commence : après des mois à glisser des bâtons dans les roues, à faire la sourde oreille ou le dos rond, les représentants des grandes puissances capitalistes, États-Unis et Union européenne en tête, se retrouvent dans une impasse.

source L’Humanité

Une réflexion au sujet de « Vaccins. Levée des brevets : l’Europe aux abonnés absents »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s