L’homme d’affaires Arnaud Lagardère perd le contrôle du groupe hérité de son père

En accord avec ses principaux actionnaires, Arnaud Lagardère a officialisé ce mercredi la transformation de l’entreprise de médias héritée de son père en société anonyme. Cela met fin au long bras de fer sur la gouvernance. Jusqu’à présent, le groupe Lagardère était une société en commandite par actions (SCA). Cette structure permettait à Arnaud Lagardère d’avoir tous les pouvoirs sur les décisions de l’entreprise même s’il n’était pas actionnaire majoritaire avec à peine un peu plus de 7% du capital.

La SCA devient SA

En acceptant la transformation en société anonyme classique, il cède à ses principaux actionnaires le droit de se prononcer sur la stratégie du groupe via son conseil d’administration. Arnaud Lagardère conserve toutefois la direction pour une durée de six ans. Lui et sa holding recevront en échange 10 millions d’actions nouvelles, soit l’équivalent de 320 millions d’euros, mais ce faisant, il perd la mainmise sur le groupe.

Lagardère à la merci de Bolloré

Selon les analystes, cette transformation ouvre la voie au contrôle de l’entreprise par le groupe Vivendi du milliardaire Vincent Bolloré, premier actionnaire avec 27% % du capital. Car, en devenant une société comme les autres, c’est le plus gros actionnaire qui fait la loi. Vivendi peut compter sur le fond activiste Amber capital, deuxième actionnaire, tous les deux reprochaient à Arnaud Lagardère les mauvaise gestion et performances du groupe.

source Microsoft actualités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s