le 13 – 12

Si comme moi vous êtes vieillissant vous connaissez le 13 – 12 qui consistait pour un commerçant à offrir un treizième exemplaire au client qui lui en achetait douze.

Mais comme on dit depuis de l’eau est passée sous les ponts et on a un peu oublié cette formule commerciale plutôt sympathique. Depuis on s’est mis au marketing, au merchandising, au packaging et autres techniques de vente aux particuliers dont la finalité est de vendre plus notamment en favorisant l’achat dit d’impulsion.

Pourquoi pas. Mais c’est différent lorsqu’on vous vend en tête de gondole de grande surface le paquet de pates d’un kilo dit « familial » beaucoup lus cher que les deux paquets de 500 grammes alors qu’il s’agit du même produit. Dans ce cas, ce n’est pas vous qui faites une affaire et il y a tromperie!

Il paraît que la pratique est très courante, et pas uniquement pour les pates, au point d’avoir amené plusieurs médias à se saisir de cette affaire et à chercher à interroger les responsables des produits concernés.

Il parait également que ces responsables sont très difficiles à joindre ce qui, bien entendu, ne vous surprendra pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s