Covid-19 : Emmanuel Macron esquisse un déconfinement prudent

Le chef de l’Etat a prévenu des maires réunis en visioconférence, mardi, qu’il ne comptait pas desserrer l’étreinte trop vite, alors que la France flirte avec le seuil des 6 000 patients en réanimation.

Qui pourra rouvrir, et quand ? La Charente sera-t-elle logée à même enseigne que Paris, et le Finistère que les Alpes-Maritimes ? Parler du plan de déconfinement de l’exécutif revient à s’engager dans un dédale sans fil d’Ariane. A l’origine, la promesse se voulait simple : le confinement devait durer quatre semaines, puis les terrasses et « certains lieux de culture » rouvrir « dès la mi-mai », comme l’avait assuré Emmanuel Macron lors de son allocution, le 31 mars. Ensuite, « à partir de la mi-mai »« un calendrier de réouverture progressive » devait être égrené jusqu’au « début de l’été (…) pour la culture, le sport, le loisir, l’événementiel, nos cafés et restaurants », ainsi que les commerces, avait précisé le chef de l’Etat, suscitant l’espoir de milliers de professionnels. Mais à l’approche de l’échéance, et alors qu’un nouveau conseil de défense sanitaire est prévu mercredi 28 avril, l’exécutif tâtonne.

Cliquer pour lire la suite de l’article du Monde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s