États généraux de la laïcité: vrai débat ou instrumentalisation politique?

Qui sème le vent récolte la tempête? Alors que l’éclaircie de la pandémie peine à s’imposer dans le pays, après des semaines d’un éprouvant débat à peine clôturé en première lecture au Sénat sur le projet de loi “renforçant les principes de la République”, voilà que sont annoncés… des États généraux de la laïcité

Au premier abord chacun pourrait accueillir avec intérêt et même satisfaction la tenue d’un débat sur l’un des concepts qui, assurément ces dernières années et récents mois, n’a cessé de cristalliser de nombreuses tensions dans le milieu politique et dans la société de manière générale. Si pour la loi de 1905 la laïcité a permis la séparation des Églises et de l’État, actant ainsi la neutralité de la puissance publique et de ses agents, beaucoup ont fait de la notion un instrument idéologique au service de leurs ambitions politiques. Pour les uns athéisme d’État, pour les autres, neutralité de la société, pour les derniers instrument anti-religion, le concept n’a pas fini d’attiser les tensions. Néanmoins, déjà marquée par une crispation du débat autour des sujets identitaires, ethniques ou religieux, chacun est légitime à douter de l’audibilité par la société d’une telle initiative, à laquelle il sera périlleux de donner une réelle valeur ajoutée. 

Cliquer ici pour lire la suite de l’article du Huffpost

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s