le commerce dit triangulaire

supplice à bord ayant valeur d’exemple

Le commerce dit triangulaire a permis la production de produits exotiques dans les habitations (1) des colonies du Nouveau Monde avec le déplacement de millions de jeunes Noirs qui avaient été troqués contre de la pacotille en Afrique occidentale à des capitaines de bateaux négriers.

Les allers retours de bateaux de traite n’étaient pas sans rappeler les cinquante Danaïdes de la mythologie grecque qui avaient été condamnées en Enfer à remplir un tonneau percé pour l’éternité pour avoir tué leurs époux le soir de leurs noces.

Selon les historiens, la traite négrière Atlantique a porté sur environ 11 millions de Noirs entre 1519 et 1825.

Je me félicite que les Américains envisagent la mise en place d’une réparation des torts de l’esclavage et la création d’une commission chargée de faire des propositions concernant l’indemnisation des descendants des 4 millions d’Africains amenés de force aux Etats-Unis. Voir l’article du Monde en lien.

(1) Exploitations agricoles de canne à sucre, de caféiers …..

Une réflexion au sujet de « le commerce dit triangulaire »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s