les cas de nullité

Aux échecs, il n’y a pas toujours un gagnant et un perdant. Dans certaines situations de jeu bien précises, la partie est déclarée nulle.

La parties est nulle par exemple lorsqu’il ne reste que les 2 rois sur l’échiquier ou bien encore lorsqu’il ne reste que les 2 rois et 1 fou car dans ce cas il est impossible de mater. La partie est également nulle lorsque le jeu est bloqué ou bien que la même position de jeu est répétée trois fois.

Il existe d’autres cas de nullité sur lesquels je reviendrai un peu plus tard (le pat, l’accord mutuel, l’application de la règle des 50 coups).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s