le quatrième pouvoir

première partie

Le cardinal de Richelieu avait parfaitement compris que la presse écrite pouvait constituer un outil politique particulièrement efficace et qu’il lui importait de le créer et d’en assurer un très rigoureux contrôle.

C’est à lui qu’on doit le travail d’édition et de diffusion qui a été mis en place par le médecin ordinaire du roi Louis XIII Théophraste Renaudot et en particulier La Gazette, publication à parution hebdomadaire, qui a été fondée le vendredi 30 mai 1631.

Après la disparition du cardinal de Richelieu le 4 décembre 1642 et de Louis XIII l’année suivante, La Gazette de Théophraste Renaudot devait passer au service du cardinal Mazarin, principal ministre d’Etat pendant la régence d’Anne d’Autriche, et connaître quelques turbulences pendant la Fronde.

Le fils aîné de Théophraste Renaudot put prendre sa suite mais fut contraint d’accepter la parution d’autres périodiques politiques à Paris et en province.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s